Un homme de charité

par | 7 Jan 2024 | Découvrir | 0 commentaires

[Série : 4/12] La foi et l’espérance de Louis Martin s’incarnaient en une charité concrète, par mille et un gestes jalonnant sa vie familiale, amicale et civique. Des faits et anecdotes qui peuvent nous inspirer.

***

La charité, il n’y en a qu’une, c’est l’amour de Dieu qui circule… Louis savait puiser cet amour à sa source.

« Tout ce qui touchait à Notre-Seigneur le passionnait », disait Céline. Louis allait chaque jour à la messe le rencontrer dans l’eucharistie. Et, sans qu’il le sache, son amour de Jésus se doublait d’un acte de charité pour ses voisins : le bruit de la porte de la maison leur servait de réveil lorsque Louis partait à la messe !

À Lisieux, au sortir de l’église, ses filles s’étonnèrent un jour de son silence sur le chemin du retour. Il avoua alors qu’il continuait à s’entretenir avec Jésus à peine reçu ! Ce cœur à cœur de jour dans la prière le poussa à instaurer l’adoration nocturne comme il la vivait avec ses amis à Alençon. Faire des retraites à la Trappe de Soligny ou partir en pèlerinage étaient aussi ses moyens privilégiés pour manifester à Dieu sa primauté.

Sauver des âmes !

« L’Église et le Christ c’est tout un », disait Jeanne d’Arc. « Modèle foncier de vie paroissiale », écrit Céline, son père priait aux grandes intentions de l’Église et du pape, surtout en la période troublée en Italie où le pape, réfugié au Vatican, se considérait comme prisonnier.

Surtout, Louis s’intéressait au salut des âmes. Il faisait son possible pour décider un mourant à se tourner vers Dieu. Il priait et mettait toute la famille à contribution pour prier avec lui, il avait recours aussi aux clarisses d’Alençon, et plus tard aux carmélites de Lisieux. Louis parlait à ses filles et c’est ainsi que Thérèse entendit parler du meurtrier Pranzini. Il faisait également dire des messes pour les défunts.

Sa sollicitude allait surtout aux missions. L’œuvre la plus connue chez eux était la Propagation de la Foi, pour laquelle il donnait une grosse offrande. Il avait même ajouté à ses prénoms celui de Xavier, par dévotion pour l’apôtre des Indes, saint François-Xavier. Il aurait tant voulu avoir un fils missionnaire ! S’il avait su que sa fille Thérèse, carmélite, deviendrait patronne des missions et des missionnaires à l’égal de saint François Xavier…!

Aimer sa famille

On le sait, il est facile d’aimer ceux qui sont au loin… Mais Louis montrait également une véritable charité envers les plus proches. C’était son trait dominant, dit sa fille Céline.

Envers les siens, c’était normal. Encore que…. Ayant accueilli son père veuf sous son toit, Zélie écrivait de Louis : « aussi bon que Louis pour un beau-père, il ne s’en rencontrerait pas un sur cent » ! N’avait-elle pas déjà déclaré qu’elle souhaitait à toute jeune femme un mari comme le sien ?

Le fruit de sa pêche allait en bonne part aux religieuses clarisses, et à Lisieux aux carmélites. Quant aux ouvrières dentellières et employées de maison, Louis veillait à ce que rien ne leur manquât.

Durant l’occupation des Prussiens en 1870 — neuf d’entre eux étaient hébergés chez les Martin — un soldat déroba une montre. Louis porta plainte, mais, ayant appris qu’un soldat avait été fusillé pour avoir volé des œufs, il la retira aussitôt. 

Prendre soin des plus fragiles

Louis avait toujours de la monnaie dans sa poche pour en donner aux mendiants qu’il rencontrait dans la rue. Sur son chemin, il trouva un homme ivre, lui offrit le bras et le reconduisit chez lui ; un autre homme étant tombé dans le caniveau, Louis ramassa sa boîte à outils et le ramena aussi à son domicile.

Il n’était pas rare qu’il donnât des inquiétudes chez lui lorsqu’on ne le voyait pas rentrer à l’heure le soir. Le connaissant, on imaginait aisément qu’il se fût attiré un mauvais coup en voulant séparer des gens qui se battaient, ou qu’il se fût noyé en portant secours à un naufragé, comme il l’avait fait un jour à Strasbourg, toujours prêt à exposer sa vie pour sauver celle d’autrui. Il avait failli être entraîné vers le fond par celui qui paralysait ses mouvements en le serrant désespérément par le cou. Un autre jour, en gare, il n’hésita pas à faire auprès des voyageurs la quête dans son chapeau pour un malade qui n’avait pas le moyen de payer son billet, et il l’installa lui-même dans le wagon.

Il n’est pas étonnant que Louis ait voulu, dans sa jeunesse, entrer chez les Pères du Grand-Saint-Bernard, religieux qui risquaient leur vie pour aller au secours des voyageurs perdus dans la montagne enneigée.

À Lisieux, membre actif de la Conférence de Saint-Vincent de Paul, il s’arrêtait souvent dans une maison pour secourir de vieilles personnes seules, à l’étonnement de ses filles qui n’imaginaient pas qu’il connaisse tant de monde dans une ville qui peu auparavant lui était inconnue.

Sur l’image souvenir de son décès, ses amis d’enfance tinrent à souligner « sa charité admirable ». Cet éloge était partagé par le curé de la famille Martin qui écrivit, à propos de son défunt paroissien : « Il ne jugeait jamais personne et trouvait toujours une excuse aux torts du prochain ».

Une modération dont les hommes d’aujourd’hui peuvent sans doute redécouvrir le sens à l’heure où chacun est censé donner son avis ou juger à propos de tout.

Dominique Menvielle

Découvrez les premiers articles de la série sur Louis Martin dans la rubrique « Découvrir » du site :

(1/12) Un style d’homme
(2/12) Un homme de foi
(3/12) Un homme d’espérance
(4/12) Un homme de charité

Dans les prochains mois, vous pourrez découvrir comment Louis Martin vécut les vertus de force (5/12), prudence (6/12), tempérance (7/12), justice (8/12), courage (9/12), sagesse (10/12), droiture (11/12) et crainte de Dieu (12/12).
Partagez l'article
Dominique Menvielle
Membre de l’institut Notre-Dame de Vie, Dominique Menvielle a passé onze années à Lisieux où elle a dirigé les revues "Thérèse de Lisieux" et "Vie thérésienne". Nourrie de connaissances sur Louis et Zélie Martin et leur famille, elle s’est plongée dans les archives concernant Léonie, une des filles du couple Martin, dont elle a tiré deux livres ("Sacrée Léonie. Cancre sur le banc des saints", éditions de l’Emmanuel, 2018 et "Léonie Martin – Si pauvre et si riche", Le Livre ouvert, 2019).

Soutenez notre aventure !

Pour rester libre et indépendant, et pour financer le travail de chaque auteur, nous vous proposons de faire un micro-don à ce dernier. Merci pour votre pourboire !

Vous aimerez aussi…

Mai 18 2024

Un homme de justice

[Série : 8/12] Droit dans ses affaires, intègre dans le respect du repos dominical, Louis Martin ne transige ni avec le devoir de justice dans son travail, ni dans celui...
François Ier armé chevalier par Bayard à la bataille de Marignan
Avr 29 2024

Le chevalier Bayard (1475-1524) : un héros pour aujourd’hui ?

C’est l’un des hommes les plus fameux de notre Histoire de France dont on fête, ce mardi 30 avril, le 500e anniversaire de la mort. Ses contemporains le célébrèrent...
Avr 20 2024

Jean Tulard : « Il y aura rupture le jour où les Français auront été éliminés par des habitants de la planète Mars »

Quelle est la plus belle époque de l’Histoire de France ? Quelle est la plus grande force des Français ? La Révolution française constitue-t-elle une rupture dans notre histoire...
Avr 14 2024

Un homme de tempérance

[Série : 7/12] Petit à petit, Louis Martin apprit à maîtriser ses instincts et son caractère. En s’exerçant chaque jour à s’améliorer, au gré de sa vie familiale et sociale, il...
Bataille de Crécy
Avr 09 2024

Discernement : quand l’erreur stratégique bouleverse l’Histoire de France…

Moins connues que nos victoires, de nombreuses fautes militaires jalonnent pourtant notre passé, avec pour certaines des conséquences cruciales sur le destin de notre pays....
Mar 31 2024

« Si nous ne sommes pas les « obligés » de Jésus ressuscité, qui le sera ? »

Aux confins d’un mois, d’un temps liturgique et en plein renouveau de la nature, ce dimanche de Pâques 2024 résonne d’une note particulière cette année : saurons-nous l’écouter ?...
Mar 18 2024

La psychologie de saint Joseph

Parmi les révélations privées dont l’histoire de l’Eglise est parsemée, celles dont a bénéficié Maria Valtorta, une mystique italienne du XXe siècle, sont remarquables. Peut-on...
Mar 09 2024

80e anniversaire de sa mort : l’esprit de Tom Morel.

Officier et résistant français, le lieutenant Tom Morel est une figure qui peut inspirer beaucoup d’hommes chrétiens. A l’occasion du 80e anniversaire de sa mort, ce...
Mar 03 2024

Un homme de prudence

[Série : 6/12] Dans sa relation à sa femme (Zélie), comme dans l’éducation de ses cinq filles et la gestion de sa fortune, Louis Martin incarne la sage prudence du père de...
Crise paysanne
Fév 21 2024

Crise agricole : le chant du crépuscule ?

[Edito] Alors que débute ce 24 février le Salon de l’agriculture, le gouvernement reste confronté aux revendications des agriculteurs. L’avenir et la vocation de ceux-ci sont un...
La volonté pour avancer
Fév 14 2024

« La méthode Vittoz fraye un chemin de vigilance et de présence capable de soutenir notre vie spirituelle »

Arrivés en période de Carême, on peut s’inquiéter de ne pas arriver à mobiliser sa volonté pour pratiquer la pénitence et les œuvres de charité propres à ce temps-là. Et si la...
Fév 08 2024

Un homme de force

[Série : 5/12] Louis Martin n’était pas seulement costaud. Sa vie témoigne également d’une grande force intérieure qu’il manifesta dans les difficultés et les souffrances qu’il...
Jan 23 2024

La sexualité conjugale selon le Docteur de l’Amour divin (2/2)

[EXCLUSIVITE] Comment se comporter chrétiennement avec son épouse dans le lit conjugal ? De la pureté du lit à la sexualité exemplaire des éléphants en passant par l’onanisme,...
Jan 23 2024

La sexualité conjugale selon le Docteur de l’Amour divin (1/2)

Avant de découvrir la traduction inédite du chapitre 39 de l’ « Introduction à la vie dévote » où saint François de Sales s’exprime sur la sexualité dans le couple, mieux vaut...
Jan 18 2024

IVG et euthanasie : à quoi bon se battre ?

Alors qu’est en train de se jouer la constitutionnalisation du droit à l’avortement et la loi autorisant l’euthanasie, Nicolas Tardy-Joubert, président de la Marche pour la vie...

Commentaires

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *