Crise agricole : le chant du crépuscule ?

par | 21 Fév 2024 | Comprendre | 0 commentaires

[Edito] Alors que débute ce 24 février le Salon de l’agriculture, le gouvernement reste confronté aux revendications des agriculteurs. L’avenir et la vocation de ceux-ci sont un enjeu crucial, pas seulement pour la société, mais aussi pour la civilisation. La bascule civilisationnelle a déjà commencé. Les paysans, tels des prophètes, nous alertent.

Ils manifestent et bloquent les routes et, avec leur ardeur et leurs tracteurs, ils en sont venus à affoler l’exécutif qui leur a promis de répondre à leurs attentes.

Pourtant, ce sont des taiseux et des glaiseux. Ils sont trop occupés par leur travail, par l’exploitation de leurs terres et le soin de leurs bêtes, pour se payer le luxe de manifester « comme ça » ou pour des revendications éphémères ou catégorielles. Lorsqu’ils se révoltent, c’est que leur détresse est lourde, leur désarroi profond.

Et c’est le cas. Plus que jamais même. Rarement (jamais ?) la profession et le métier d’agriculteur n’ont été aussi en péril. C’est plus qu’une crise, c’est un suicide. Selon une étude de Santé publique France, conduite en 2017, un agriculteur se suicide tous les deux jours en France (300 personnes en deux ans). Une étude encore plus récente de la MSA (la Sécurité sociale agricole) en 2019, fait état de deux suicides par jour ! Une hécatombe et du jamais vu dans l’Histoire de France ! Si les résultats de ces études varient grandement, elles concluent toutes à une surmortalité par suicide des exploitants agricoles par rapport à la population générale. (Source : senat.fr)

Les Français, instinctivement, comprennent les agriculteurs. Ils s’en sentent proches. En tout cas, ils sentent bien, ou pressentent que sans eux, ils ne pourraient pas manger, donc vivre.

En fait, au-delà des préoccupations immédiates des agriculteurs (un salaire plus décent, tout simplement pour… survivre ; moins de contraintes normatives et règlementaires qui ont transformé les paysans – étymologiquement : les hommes du pays – en comptables perdus dans un dédale de volapük administratif ; lutte contre la concurrence déloyale des productions étrangères bradées sur le marché national et international ; fin de la traque dont ils sont victimes lors de contrôles administratifs intempestifs ; protection contre les « khmers verts » dont ils subissent la vindicte), eh bien, au-delà de ces demandes à la fois nécessaires et parfaitement légitimes, la révolte des paysans nous enseigne une chose, surtout : que la terre et la nature ont quelque chose de sacré qui ne peut disparaître sans que disparaissent  ̶  avec cette filiation mystérieuse du terrien avec la Terre et ses systèmes vivants  ̶  l’honneur et la dignité humaine.

C’est pourquoi ceux qui la cultivent et en vivent sont « prophètes » à leur manière. Leur révolte est celle du lien sacré à la terre. Quand la survie des agriculteurs est en jeu, c’est l’avenir de la terre qui l’est. Si en France, on ne peut plus vivre en travaillant la terre et en élevant les bêtes, le lien ancestral et vital est coupé. Ce n’est plus un pays, une terre, une patrie que nous aurons, ce sera un territoire sauvage (faute d’être cultivé) ou artificiel (celui des banques, des algorithmes et des décisions politiques déconnectées).

Les paysans – rappelons-le : les hommes du pays, au sens littéral – aiment la terre même si celle-ci exige un dur labeur pour être exploitée. Leur métier est avant tout de se soumettre à l’ordre de la nature. Pas pour la détruire ou l’abîmer en retour. Mais pour en tirer intelligemment de quoi vivre et faire vivre les autres en répondant à ce besoin essentiel : se nourrir. Et beaucoup ont fait autant d’efforts qu’ils ont pu pour adapter leurs pratiques aux découvertes et aux nécessités écologiques.

Ces hommes et ces femmes venus des campagnes et qui resserrent l’étau de leur colère, en ce moment, contre le pouvoir politique, apparaissent donc bel et bien comme des prophètes : s’ils ne peuvent plus vivre de leur métier, comment la France survivra-t-elle ? Coupée définitivement de son lien sacré avec la terre, elle deviendra artificielle ou sauvage. Elle a déjà franchi un pas dans ce sens avec, notamment, les « avancées sociales » (PMA entre autres) qui sont en fait des pas en arrière par rapport à la culture et à la nature, dans l’acception philosophique et physique de ces deux mots essentiels pour une civilisation.

Alors, cette crise paysanne : crépuscule d’une civilisation naturelle qui disparaît dans un dernier halo ? Dernier baroud d’honneur à la civilisation des robots ? La fonction d’un prophète est de mettre en garde et de convertir. Elle est aussi celle d’apporter une espérance. Puissent nos hommes du pays – en particulier nos paysans – tenir bien haut leur parole : on a besoin d’eux pour ne pas sombrer.

Joseph Vallançon

Partagez l'article
Joseph Vallançon
Journaliste depuis une dizaine d'années, Joseph Vallançon est l'animateur et le directeur de LOUIS qu'il a lancé en pensant à tous ses pairs, pères ou pas pères, et pas toujours pépères face au tsunami de la déconstruction anthropologique. Le but ? Former et informer en donnant toujours des repères. Plus d'infos dans la rubrique "A propos".

Soutenez notre aventure !

Pour rester libre et indépendant, et pour financer le travail de chaque auteur, nous vous proposons de faire un micro-don à ce dernier. Merci pour votre pourboire !

Vous aimerez aussi…

Avr 20 2024

Jean Tulard : « Il y aura rupture le jour où les Français auront été éliminés par des habitants de la planète Mars »

Quelle est la plus belle époque de l’Histoire de France ? Quelle est la plus grande force des Français ? La Révolution française constitue-t-elle une rupture dans notre histoire...
Avr 14 2024

Un homme de tempérance

[Série : 7/12] Petit à petit, Louis Martin apprit à maîtriser ses instincts et son caractère. En s’exerçant chaque jour à s’améliorer, au gré de sa vie familiale et sociale, il...
Bataille de Crécy
Avr 09 2024

Discernement : quand l’erreur stratégique bouleverse l’Histoire de France…

Moins connues que nos victoires, de nombreuses fautes militaires jalonnent pourtant notre passé, avec pour certaines des conséquences cruciales sur le destin de notre pays....
Mar 31 2024

« Si nous ne sommes pas les « obligés » de Jésus ressuscité, qui le sera ? »

Aux confins d’un mois, d’un temps liturgique et en plein renouveau de la nature, ce dimanche de Pâques 2024 résonne d’une note particulière cette année : saurons-nous l’écouter ?...
Mar 18 2024

La psychologie de saint Joseph

Parmi les révélations privées dont l’histoire de l’Eglise est parsemée, celles dont a bénéficié Maria Valtorta, une mystique italienne du XXe siècle, sont remarquables. Peut-on...
Mar 09 2024

80e anniversaire de sa mort : l’esprit de Tom Morel.

Officier et résistant français, le lieutenant Tom Morel est une figure qui peut inspirer beaucoup d’hommes chrétiens. A l’occasion du 80e anniversaire de sa mort, ce...
Mar 03 2024

Un homme de prudence

[Série : 6/12] Dans sa relation à sa femme (Zélie), comme dans l’éducation de ses cinq filles et la gestion de sa fortune, Louis Martin incarne la sage prudence du père de...
La volonté pour avancer
Fév 14 2024

« La méthode Vittoz fraye un chemin de vigilance et de présence capable de soutenir notre vie spirituelle »

Arrivés en période de Carême, on peut s’inquiéter de ne pas arriver à mobiliser sa volonté pour pratiquer la pénitence et les œuvres de charité propres à ce temps-là. Et si la...
Fév 08 2024

Un homme de force

[Série : 5/12] Louis Martin n’était pas seulement costaud. Sa vie témoigne également d’une grande force intérieure qu’il manifesta dans les difficultés et les souffrances qu’il...
Jan 23 2024

La sexualité conjugale selon le Docteur de l’Amour divin (2/2)

[EXCLUSIVITE] Comment se comporter chrétiennement avec son épouse dans le lit conjugal ? De la pureté du lit à la sexualité exemplaire des éléphants en passant par l’onanisme,...
Jan 23 2024

La sexualité conjugale selon le Docteur de l’Amour divin (1/2)

Avant de découvrir la traduction inédite du chapitre 39 de l’ « Introduction à la vie dévote » où saint François de Sales s’exprime sur la sexualité dans le couple, mieux vaut...
Jan 18 2024

IVG et euthanasie : à quoi bon se battre ?

Alors qu’est en train de se jouer la constitutionnalisation du droit à l’avortement et la loi autorisant l’euthanasie, Nicolas Tardy-Joubert, président de la Marche pour la vie...
Jan 14 2024

Saint Remi : l’homme-clé par lequel la France fit alliance avec Dieu.

À l’occasion de sa fête, le 15 janvier, redécouvrez la figure de saint Remi qui, en baptisant Clovis, fût un homme décisif dans notre histoire. Un acte qui marqua le début...
Jan 07 2024

Un homme de charité

[Série : 4/12] La foi et l’espérance de Louis Martin s’incarnaient en une charité concrète, par mille et un gestes jalonnant sa vie familiale, amicale et civique. Des faits et...
Jan 01 2024

Journée mondiale de la paix : le secret de la paix intérieure.

La paix extérieure (celle de nos familles, de notre pays et des nations) dépend de notre paix intérieure : comment donc acquérir cette paix du cœur et de l’esprit et...

Commentaires

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *