« La petite voie de la confiance et de l’amour interroge le modèle du « vrai homme » »

par | 3 Oct 2023 | Croire | 1 commentaire

Comment la spiritualité thérésienne peut-elle aider les hommes à assumer leur identité propre ? Le regard de Jacques Gauthier, poète et essayiste, auteur de plusieurs ouvrages sur sainte Thérèse de l'Enfant-Jésus.

A l’occasion de son lancement et de la fête de sainte Thérèse de l’Enfant-Jésus, le 1er octobre, Louis me demande comment la spiritualité de la petite dernière de la famille Martin, fille de Louis et Zélie, peut aider les hommes à assumer leur identité propre. Ouf! Ce n’est pas une mince question ! Je réponds spontanément : en désirant aimer et en suivant la voie de la confiance.

Le désir d’aimer

Le désir est une dimension constitutive de l’être humain. Créés à l’image de Dieu, nous sommes des êtres de relation à la recherche de la vie en abondance, de la plénitude de l’amour. Thérèse est habitée très jeune par ce désir d’aimer qui se manifeste par un immense appétit de vivre. Pour elle, ce désir a un nom, un visage, une présence : Jésus.

Thérèse, patronne des missions, témoigne de l’amour de Jésus à partir de ce qu’elle vit et parle avec l’autorité du témoin. Sa spiritualité est personnelle et universelle. Son message est sa vie et sa vie est sa mission. À sa manière toute simple, elle pose des questions essentielles : quel est ton désir ? Quelle est ta soif ? Qu’est-ce qui te fait vivre ? Qui cherches-tu ?

La spiritualité de celle qu’on appelle « la petite Thérèse » ne se cantonne pas à la vie religieuse, mais elle inclut tous les états de vie et s’adresse à tout le monde, y compris les hommes. Il est d’ailleurs étonnant de constater, lorsqu’on consulte une bibliographie des ouvrages sur Thérèse, que ce sont surtout des hommes qui ont écrit et qui écrivent sur elle. Peut-être que son « je » libre et désirant les interpelle à se conformer au seul désir qui fait vivre : aimer.

C’est ce qui me fascine le plus chez elle ; son désir d’aimer jusqu’au bout, d’aimer surtout Jésus, le centre de sa vie. Thérèse est une âme magnanime au caractère bien trempé; une âme de désir, « née pour la gloire », comme elle l’écrit dans son Histoire d’une âme. Toute jeune, elle désire devenir « une grande sainte ». Elle incarne cet amour et ce désir dans les petites choses du quotidien. « Aimer, comme notre cœur est bien fait pour cela », écrit-elle (Lettre 109).

On croirait entendre Édith Piaf, qui a été guérie par Thérèse dans sa jeunesse et qui lui est restée fidèle jusqu’à sa mort. Ou bien Georges Bernanos, qui reprend son « tout est grâce » dans le Journal d’un curé de campagne. Les romans intimistes du grand écrivain français, comme La joie, sont imprégnés de la source évangélique qui irrigue aussi les écrits du plus jeune docteur de l’Église.

La voie de la confiance

Thérèse a un tempérament volontaire qui la pousse à exercer sa liberté d’une manière à ne vouloir choisir que ce qui fait plaisir au Seigneur. Sa spiritualité ne se résume pas en une pratique ou vertu particulière, mais en une intention fondamentale du cœur qui l’ouvre en toute confiance à l’action de l’Esprit Saint.

Sa « petite voie » de sainteté reste la pierre angulaire de ce qu’on a appelé « l’enfance spirituelle », expression qu’elle n’utilise pas et qui n’a rien à voir avec l’infantilisme. Marcher sur cette petite voie, ce n’est pas être crédule, passif, innocent, mais espérer en la miséricorde divine, s’émerveiller des actions du Seigneur, tout attendre de lui dans la joie. Il ne s’agit pas de ne rien faire, mais de travailler à notre propre transformation et à celle du monde, en nous unissant au Christ mort et ressuscité.

Thérèse est une guerrière qui, à l’exemple de Jeanne d’Arc, est animée d’un « mâle courage », jusqu’à « mourir les armes à la main », écrit-elle dans l’un de ses poèmes. Femme d’évangile, elle choisit une petite voie où l’on fait tout par amour sans se décourager. Au lieu de s’étonner des faiblesses des autres, elle s’édifie de leurs qualités. Elle ne désespère pas des échecs, mais elle supporte avec douceur ses imperfections. Elle ne s’appuie pas sur ses propres forces, mais elle prend l’ascenseur de l’amour que sont les bras de Jésus.

Très exigeante par son réalisme spirituel, cette petite voie de la confiance et de l’amour interroge le modèle du « vrai homme » qui ne pleure pas et qui ne doute jamais, qui pense tout contrôler, jusqu’à ses propres désirs et ceux des autres. Ce modèle d’une masculinité dominante peut conduire aux différents abus de pouvoir. On ne peut pas se bâtir soi-même en détruisant les personnes qui nous entourent.

Nous sommes ici aux antipodes du chemin des Béatitudes, où les pauvres de cœur et les artisans de paix sont rois. Thérèse nous propose le modèle par excellence pour s’aventurer sur sa petite voie, Jésus, le doux et humble de cœur : « Voici l’homme » (Jn 19, 5). Il est le serviteur souffrant qui lave les pieds de ses disciples, qui s’abaisse jusqu’à la croix par amour, qui triomphe du mal et qui nous sauve en nous élevant avec lui dans la gloire par sa mort et sa résurrection.

« C’est pourquoi Dieu l’a exalté : il l’a doté du Nom qui est au-dessus de tout nom afin qu’au nom de Jésus tout genou fléchisse au ciel, sur terre et aux enfers, et que toute langue proclame : « Jésus Christ est Seigneur » à la gloire de Dieu le Père. » (Ph 2, 9-11)

  Jacques Gauthier

Pour aller plus loin :

Jacques Gauthier a écrit des livres sur le même thème : La petite voie avec Thérèse de Lisieux (Artège, 2018) ; Thérèse de Lisieux, l’interview (Emmanuel/Novalis, 2020) ; Thérèse de Lisieux, parole d’espérance pour les familles (Béatitudes/Novalis, 2021) ; Thérèse de Lisieux, un fabuleux destin (Première Partie, 2022).

Partagez l'article
Jacques Gauthier
Jacques Gauthier est né le 4 décembre 1951 au Québec. Poète, essayiste et romancier québécois, il donne des conférences tant au Québec qu'en France et anime régulièrement des retraites spirituelles. Il est également spécialiste de la théopoésie de Patrice de La Tour du Pin et spécialiste de Thérèse de Lisieux. Jacques Gauthier sera en France du 25 octobre au 8 novembre 2023 pour la promotion de ses livres et pour l’animation de la Fête des Familles au Sanctuaire d’Alençon les 28 et 29 octobre.

Soutenez notre aventure !

Pour rester libre et indépendant, et pour financer le travail de chaque auteur, nous vous proposons de faire un micro-don à ce dernier. Merci pour votre pourboire !

Vous aimerez aussi…

Avr 20 2024

Jean Tulard : « Il y aura rupture le jour où les Français auront été éliminés par des habitants de la planète Mars »

Quelle est la plus belle époque de l’Histoire de France ? Quelle est la plus grande force des Français ? La Révolution française constitue-t-elle une rupture dans notre histoire...
Avr 14 2024

Un homme de tempérance

[Série : 7/12] Petit à petit, Louis Martin apprit à maîtriser ses instincts et son caractère. En s’exerçant chaque jour à s’améliorer, au gré de sa vie familiale et sociale, il...
Bataille de Crécy
Avr 09 2024

Discernement : quand l’erreur stratégique bouleverse l’Histoire de France…

Moins connues que nos victoires, de nombreuses fautes militaires jalonnent pourtant notre passé, avec pour certaines des conséquences cruciales sur le destin de notre pays....
Mar 31 2024

« Si nous ne sommes pas les « obligés » de Jésus ressuscité, qui le sera ? »

Aux confins d’un mois, d’un temps liturgique et en plein renouveau de la nature, ce dimanche de Pâques 2024 résonne d’une note particulière cette année : saurons-nous l’écouter ?...
Mar 18 2024

La psychologie de saint Joseph

Parmi les révélations privées dont l’histoire de l’Eglise est parsemée, celles dont a bénéficié Maria Valtorta, une mystique italienne du XXe siècle, sont remarquables. Peut-on...
Mar 09 2024

80e anniversaire de sa mort : l’esprit de Tom Morel.

Officier et résistant français, le lieutenant Tom Morel est une figure qui peut inspirer beaucoup d’hommes chrétiens. A l’occasion du 80e anniversaire de sa mort, ce...
Mar 03 2024

Un homme de prudence

[Série : 6/12] Dans sa relation à sa femme (Zélie), comme dans l’éducation de ses cinq filles et la gestion de sa fortune, Louis Martin incarne la sage prudence du père de...
Crise paysanne
Fév 21 2024

Crise agricole : le chant du crépuscule ?

[Edito] Alors que débute ce 24 février le Salon de l’agriculture, le gouvernement reste confronté aux revendications des agriculteurs. L’avenir et la vocation de ceux-ci sont un...
La volonté pour avancer
Fév 14 2024

« La méthode Vittoz fraye un chemin de vigilance et de présence capable de soutenir notre vie spirituelle »

Arrivés en période de Carême, on peut s’inquiéter de ne pas arriver à mobiliser sa volonté pour pratiquer la pénitence et les œuvres de charité propres à ce temps-là. Et si la...
Fév 08 2024

Un homme de force

[Série : 5/12] Louis Martin n’était pas seulement costaud. Sa vie témoigne également d’une grande force intérieure qu’il manifesta dans les difficultés et les souffrances qu’il...
Jan 23 2024

La sexualité conjugale selon le Docteur de l’Amour divin (2/2)

[EXCLUSIVITE] Comment se comporter chrétiennement avec son épouse dans le lit conjugal ? De la pureté du lit à la sexualité exemplaire des éléphants en passant par l’onanisme,...
Jan 23 2024

La sexualité conjugale selon le Docteur de l’Amour divin (1/2)

Avant de découvrir la traduction inédite du chapitre 39 de l’ « Introduction à la vie dévote » où saint François de Sales s’exprime sur la sexualité dans le couple, mieux vaut...
Jan 18 2024

IVG et euthanasie : à quoi bon se battre ?

Alors qu’est en train de se jouer la constitutionnalisation du droit à l’avortement et la loi autorisant l’euthanasie, Nicolas Tardy-Joubert, président de la Marche pour la vie...
Jan 14 2024

Saint Remi : l’homme-clé par lequel la France fit alliance avec Dieu.

À l’occasion de sa fête, le 15 janvier, redécouvrez la figure de saint Remi qui, en baptisant Clovis, fût un homme décisif dans notre histoire. Un acte qui marqua le début...
Jan 07 2024

Un homme de charité

[Série : 4/12] La foi et l’espérance de Louis Martin s’incarnaient en une charité concrète, par mille et un gestes jalonnant sa vie familiale, amicale et civique. Des faits et...

Commentaires

1 Commentaire

  1. Avatar

    Merci à Jacques Gautier pour cet article et singulièrement pour ces lignes qui abordent avec intelligence et délicatesse la question du masculin et du féminin à travers les deux figures de Thérèse et de Jeanne d’Arc qui « déconstruisent » comme on dit aujourd’hui les stéréotypes de genre :

    Thérèse est une guerrière qui, à l’exemple de Jeanne d’Arc, est animée d’un « mâle courage », jusqu’à « mourir les armes à la main », écrit-elle dans l’un de ses poèmes. Femme d’évangile, elle choisit une petite voie où l’on fait tout par amour sans se décourager. Au lieu de s’étonner des faiblesses des autres, elle s’édifie de leurs qualités.

    Très exigeante par son réalisme spirituel, cette petite voie de la confiance et de l’amour interroge le modèle du « vrai homme » qui ne pleure pas et qui ne doute jamais, qui pense tout contrôler, jusqu’à ses propres désirs et ceux des autres.

    Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *