« A deux on peut, la foi aidant, transporter les montagnes ! »

par | 2 Oct 2023 | Aimer | 0 commentaires

Comment aimer en durant et durer en aimant ? Henry Venard, 90 ans, ancien journaliste, marié depuis plus de 60 ans avec Chantal, évoque son expérience du mariage durable. Interview.

Avec le recul que vous avez aujourd’hui et la sagesse de l’âge, quel regard portez-vous sur votre expérience du mariage : plutôt chemin de croix ou « pétales de roses » ?

Henry Venard : A bientôt 90 ans, j’ai envie de répondre : les deux, mon capitaine ! Mon âge et ma postérité (six enfants, vingt-huit petits-enfants, quarante-deux arrière-petits-enfants soit, au total, près de cent descendants  ̶  provisoirement  ̶  avec leurs conjoints) font que, pour l’ancêtre que je suis, la vie ne fut jamais un long fleuve tranquille. En 64 ans de mariage, mon épouse et moi avons dû affronter des situations très difficiles mais vivre aussi des moments d’intenses bonheurs. Nous en rendons grâce à Dieu quotidiennement.

Vivre des moments « d’intenses bonheurs », c’est agréable. Mais comment affronter les « situations difficiles » dans sa vie conjugale comme avec ses enfants ? Avez-vous une « recette » à donner en tant qu’homme ?

Une recette ? S’il y en avait une, ça se saurait ! Non, on fait confiance à la Providence qu’avec mon épouse, on invoque souvent dans notre prière quotidienne. Et on tente d’aider les uns et les autres, chacun avec son charisme, en utilisant les moyens dont le Seigneur nous a pourvus, la douceur féminine compensant  ̶  partiellement au moins  ̶  la rigueur masculine. Les épreuves (il y en a toujours), on les surmonte à deux, qu’elles soient d’origine familiale, qu’elles proviennent de notre vie de couple ou qu’elles nous soient tout à fait extérieures.

Les épreuves (il y en a toujours), on les surmonte à deux

Henry Venard

Cette alchimie de votre couple vient-elle de votre éducation ?

Bien sûr, nos origines nous y ont préparés : familles nombreuses d’un côté comme de l’autre enracinées dans la foi et baignant dans l’espérance chrétienne, une éducation dans des établissements religieux, trente mois de séparation avant notre mariage, des débuts de vie conjugale difficiles sur le plan matériel et bourrés d’aventures… Il fallait faire face. On s’y est employé, quitte à user de la « correction fraternelle » envers nos descendants mais en se réfugiant toujours dans la prière et souvent en faisant appel à l’aide d’un parent ou ami religieux.

Beaucoup de couples, même enracinés dans la foi chrétienne, ne tiennent pas dans la durée : le mariage durable, c’est une lubie de bourgeois ? Ou un privilège de nantis de Dieu ?

Ayant beaucoup reçu, nous ne pouvions que tenter de faire fructifier ce que des siècles de traditions familiales avaient déposé dans notre corbeille de mariage. On a fait au mieux. Et la vie nous a transformés en passeurs, plus ou moins adroits certes, mais confiants en la Providence. Et aujourd’hui nous rendons grâce. Le mariage est une aventure qui se construit à deux mais en vue des autres et notamment de la progéniture que le Seigneur veut bien nous confier. Ne voyez en nous ni des héros ni des saints.

Pas des saints, certes, en tout cas pas encore (!), mais peut-être bien des héros. Pour tenir, il faut quand même de l’héroïsme, non ? Ne serait-ce que l’héroïsme de la patience vis-à-vis du conjoint chaque jour de la vie commune, celui de la persévérance quoiqu’il en coûte… et du pardon, si difficile parfois à demander ou à donner. Qu’en pensez-vous ?

Je préfère garder une forme de pudeur sur mon expérience personnelle du mariage d’autant que je ne suis, comme beaucoup dans ma famille, ni patient ni persévérant. Donc rien d’un « héros » comme vous le dites. Mais on garde le sens du devoir d’état, notamment. Quant au pardon, cela ne me demande aucun effort particulier. C’est ma nature. Ne m’attribuez pas de mérite, sinon celui d’avoir fait le bon choix lors de nos lointaines fiançailles. C’était l’œuvre du Saint Esprit qui, depuis, ne cesse de nous tracer la voie.

Quels conseils pourriez-vous donner à des jeunes hommes qui aimeraient se marier mais qui ont peur du grand saut que cela représente et du défi de rester fidèles tout au long de la vie ?

Des conseils ? Je n’en ai jamais reçus… Je vous avouerai même que ma femme et moi n’avons pas suivi de « préparation au mariage » comme on peut le faire aujourd’hui. Mais l’un comme l’autre, nous étions décidés et notre séparation très longue et pleine de surprises nous a permis de réfléchir sur cet engagement définitif que, devant Dieu et devant les hommes, nous allions faire.

Allez-y, appuyez-vous l’un sur l’autre, n’ayez pas peur !

(Henry Venard)

C’est une aventure tout de même… !

Bien sûr ! D’ailleurs, on nous avait enseigné, tant à la maison que dans notre cercle familial, amical ou scolaire, que « les parents sont les aventuriers du monde moderne », pour reprendre la belle formule de Charles Péguy. L’aventure, il fallait lucidement la tenter et nous y engager sans réserve. Et finalement on ne regrette rien !

Le mot de la fin ?

Quand je vois des jeunes s’interroger sur cette aventure qu’ils pressentent dans le mariage, j’ai envie de leur crier : allez-y, appuyez-vous l’un sur l’autre, n’ayez pas peur ! A deux on peut, la foi aidant, transporter les montagnes. Et regardez autour de vous ; il y a tant de ces aventuriers obscurs qui, sans bruit, mènent une existence en tous points exemplaire. Et ne craignez pas l’échec : l’amour conjugué à la prière le surmontera toujours.

Propos recueillis par Joseph Vallançon

Partagez l'article
Joseph Vallançon
Journaliste depuis une dizaine d'années, Joseph Vallançon est l'animateur et le directeur de LOUIS qu'il a lancé en pensant à tous ses pairs, pères ou pas pères, et pas toujours pépères face au tsunami de la déconstruction anthropologique. Le but ? Former et informer en donnant toujours des repères. Plus d'infos dans la rubrique "A propos".

Soutenez notre aventure !

Pour rester libre et indépendant, et pour financer le travail de chaque auteur, nous vous proposons de faire un micro-don à ce dernier. Merci pour votre pourboire !

Vous aimerez aussi…

Avr 20 2024

Jean Tulard : « Il y aura rupture le jour où les Français auront été éliminés par des habitants de la planète Mars »

Quelle est la plus belle époque de l’Histoire de France ? Quelle est la plus grande force des Français ? La Révolution française constitue-t-elle une rupture dans notre histoire...
Avr 14 2024

Un homme de tempérance

[Série : 7/12] Petit à petit, Louis Martin apprit à maîtriser ses instincts et son caractère. En s’exerçant chaque jour à s’améliorer, au gré de sa vie familiale et sociale, il...
Bataille de Crécy
Avr 09 2024

Discernement : quand l’erreur stratégique bouleverse l’Histoire de France…

Moins connues que nos victoires, de nombreuses fautes militaires jalonnent pourtant notre passé, avec pour certaines des conséquences cruciales sur le destin de notre pays....
Mar 31 2024

« Si nous ne sommes pas les « obligés » de Jésus ressuscité, qui le sera ? »

Aux confins d’un mois, d’un temps liturgique et en plein renouveau de la nature, ce dimanche de Pâques 2024 résonne d’une note particulière cette année : saurons-nous l’écouter ?...
Mar 18 2024

La psychologie de saint Joseph

Parmi les révélations privées dont l’histoire de l’Eglise est parsemée, celles dont a bénéficié Maria Valtorta, une mystique italienne du XXe siècle, sont remarquables. Peut-on...
Mar 09 2024

80e anniversaire de sa mort : l’esprit de Tom Morel.

Officier et résistant français, le lieutenant Tom Morel est une figure qui peut inspirer beaucoup d’hommes chrétiens. A l’occasion du 80e anniversaire de sa mort, ce...
Mar 03 2024

Un homme de prudence

[Série : 6/12] Dans sa relation à sa femme (Zélie), comme dans l’éducation de ses cinq filles et la gestion de sa fortune, Louis Martin incarne la sage prudence du père de...
Crise paysanne
Fév 21 2024

Crise agricole : le chant du crépuscule ?

[Edito] Alors que débute ce 24 février le Salon de l’agriculture, le gouvernement reste confronté aux revendications des agriculteurs. L’avenir et la vocation de ceux-ci sont un...
La volonté pour avancer
Fév 14 2024

« La méthode Vittoz fraye un chemin de vigilance et de présence capable de soutenir notre vie spirituelle »

Arrivés en période de Carême, on peut s’inquiéter de ne pas arriver à mobiliser sa volonté pour pratiquer la pénitence et les œuvres de charité propres à ce temps-là. Et si la...
Fév 08 2024

Un homme de force

[Série : 5/12] Louis Martin n’était pas seulement costaud. Sa vie témoigne également d’une grande force intérieure qu’il manifesta dans les difficultés et les souffrances qu’il...
Jan 23 2024

La sexualité conjugale selon le Docteur de l’Amour divin (2/2)

[EXCLUSIVITE] Comment se comporter chrétiennement avec son épouse dans le lit conjugal ? De la pureté du lit à la sexualité exemplaire des éléphants en passant par l’onanisme,...
Jan 23 2024

La sexualité conjugale selon le Docteur de l’Amour divin (1/2)

Avant de découvrir la traduction inédite du chapitre 39 de l’ « Introduction à la vie dévote » où saint François de Sales s’exprime sur la sexualité dans le couple, mieux vaut...
Jan 18 2024

IVG et euthanasie : à quoi bon se battre ?

Alors qu’est en train de se jouer la constitutionnalisation du droit à l’avortement et la loi autorisant l’euthanasie, Nicolas Tardy-Joubert, président de la Marche pour la vie...
Jan 14 2024

Saint Remi : l’homme-clé par lequel la France fit alliance avec Dieu.

À l’occasion de sa fête, le 15 janvier, redécouvrez la figure de saint Remi qui, en baptisant Clovis, fût un homme décisif dans notre histoire. Un acte qui marqua le début...
Jan 07 2024

Un homme de charité

[Série : 4/12] La foi et l’espérance de Louis Martin s’incarnaient en une charité concrète, par mille et un gestes jalonnant sa vie familiale, amicale et civique. Des faits et...

Commentaires

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *